Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site

Le socle commun : quelle évaluation ?

Le socle commun : quelle évaluation ?

Date : 23 mai 2007
Lieu : CRDP d'Orléans (45)

Introduction de Dominique Raulin, directeur du CRDP d'Orléans

CRDP Orléans conférence 23 mai 2007. Photo :CRDP Patrice LenainPrésentation des intervenants :
Roger-François Gauthier, IGAENR
Jean-Claude Emin, responsable de la sous-direction de la DEPP B2, bureau des évaluations et des outils pour le pilotage pédagogique.

 

Roger-François Gauthier

Roger-François Gauthier. Photo : Patrice LenainQu'en est-il de l'évaluation des élèves avant la mise en place du socle commun ?
Roger-François Gauthier nous livre son point de vue sur le brevet des collèges, le contrôle continu et commente une étude réalisée sur plusieurs groupes d'élèves. Celle-ci a mis en lumièe plusieurs facteurs d'hétérogénéïté : territorial, entre primaire et secondaire, d'une discipline à une autre, dans une même discipline.

Aujourd'hui les évaluations sont basées sur les notes plutôt que sur la perspective d'une transmission progressive d'informations.
Le socle pourrait changer la situation en proposant un suivi de l’élève sur l’ensemble de sa scolarité obligatoire. Grâce à ce dispositif, une compétence ne serait plus compensée par une autre. Cela pourrait donc favoriser le redoublement alors que le socle commun vise le contraire.

 

Jean-Claude Emin

Jean-Claude Emin. Photo : Patrice LenainSont présentées les deux types d’évaluation actuelles : évaluations diagnostiques et évaluations bilans.
Face à celles-ci, l’évaluation que nécessitera le socle soulève trois types de questions :
- comment aider les enseignants à repérer les élèves qui ne peuvent atteindre un palier minimum ?
- comment attester de la maîtrise des compétences à chaque palier et à la fin du collège ?
- comment rendre compte de l’évolution des compétences des élèves ?
Ces questions renvoient à une réflexion plus large sur les programmes. En effet, la difficulté réside dans la place des connaissances au sein du socle commun. Jean-Claude Emin présente ensuite  l’enquête PISA dont les prochains résultats portent sur 2006 (parution prévue : décembre 2007). Il met en avant les risques de dérive dans l’interprétation des résultats, qui toutefois, permettent de reconsidérer les pratiques pédagogiques.

 

Questions du public et conclusion par D. Raulin

CRDP Orléans conf 23 03 07Les questions du public portent sur :
- le risque de remise en cause du groupe classe au profit de groupes de niveaux de compétences ;
- la nécessité de constituer des protocoles d’évaluation du socle sous la forme d’une banque d’outils réalisée par des groupes d’enseignants ;
- la place des élèves « hors-norme » ou primo-arrivants ;
- la prise en compte par l’Institution des deux dernières compétences.